Astuce Roquefort

Dégustez le Roquefort à travers des informations et des conseils précis et pratiques sur la découpe, la conservation, la préparation, les associations, les marques et gages d'authenticité et de qualité…


Comment contrôler la qualité du Roquefort?

La qualité s’observe de plusieurs manières :

  • Lors du déconditionnement, s’il y a présence de sérum (liquide transparent à jaunâtre).
  • Quand la tranche de ROQUEFORT ne s’effrite pas à la coupe.
  • Si le persillage de la meule est homogène et peut-être particulièrement avancé.
  • Si une pâte est mate à la coupe, il y a une perte de sérum ou une dessication trop importante.

Comment sélectionner du Roquefort ?

Le Roquefort est un produit qui se choisit en fonction du moment (saisonnalité). Sa période de production s’étale de décembre à juin, et il faut compter environ 5 mois pour l’affinage.

La période de consommation optimale est d’avril à octobre pour un fromage jeune. Les pains d’octobre à avril sont quant à eux plus puissants et beurrés.


Comment chambrer le Roquefort ?

Comme un grand vin, pensez à chambrer votre Roquefort en le sortant du réfrigérateur une heure avant de le servir. Ainsi, il pourra exhaler ses arômes. Petite astuce : comme le Roquefort n’aime pas les changements brusques de température, il est conseillé de préparer des tranches pour la dégustation et de laisser le reste du fromage non consommé au frais.

Le Roquefort se marie à merveille avec le croquant, la fraîcheur et la légèreté des légumes. Au gré des saisons, vous pouvez le servir à l’apéritif ou en entrée accompagné de salade, de radis, d’une branche de céleri, d’une feuille d’endive…